tel

Nous contacter : 06 09 78 17 82

FrançaisEnglishEspañolItalianDeutsch

 

D'où provient la yourte ?

layourte

 

La Yourte, ou Ger, est l'habitat traditionnel des nomades d'Asie. Il existe deux types de yourtes en fonction du pays d'appartenance : la yourte mongole et la yourte kirghize. Elles se différencient par certains petits détails de structure.

La yourte mongole existe depuis plus de 2000 ans. Elle se caractérise par sa facilité à être montée et démontée. Les nomades mongols changent de lieu de vie à chaque saison afin que le bétail puisse se nourrir. La yourte est donc souvent déplacée et reconstruite sur un nouveau lieu.

 

Composition traditionnelle

La yourte se compose : de plusieurs murs formant l'arrondi de la yourte, d'une porte en bois, d'un grand nombre de perches composant la charpente de l'habitation formant une magnifique décoration en soleil, de deux piliers centraux au milieu desquels se place traditionnellement le poêle à bois, d'un cercle de toit (toono) qui laisse passer l'évacuation du poêle et la lumière du jour, d'une isolation en feutre très efficace contre le froid et la chaleur englobant toute la yourte, une toile extérieure de coton placée sur le feutre.

 

Aménagement

amenagement

 

La yourte est une habitation familiale dans laquelle les générations cohabitent. Elle comprend une pièce unique orientée autour du poêle central dans laquelle les enfants, les parents et parfois les grands-parents vivent, mangent, dorment, prient ... .Des lits/banquettes sont disposés en rond contre les murs, une table basse offre souvent la possibilité de s'installer pour manger, un autel pour les prières et la vénération des ancêtres se situe traditionnellement à l'opposé de la porte.

Tous les éléments et les meubles de la yourte sont décorés de façon très fournie. Chaque symbole, chaque couleur représente un aspect de leur croyance.

 

Rituels et comportements dans la yourte

La yourte est un lieu sacré et ritualisé ; elle impose une certaine règle de conduite pour toute personne y pénétrant. Quelques petits exemples : toujours entrer du pieds droit sans poser le pied sur le seuil de la porte, ne pas rester debout une fois entré, ne pas passer entre les deux piliers centraux représentant le lien entre le ciel et la terre , ne pas jeter de déchet dans le feu symbole de vie et de pureté ; les hommes ne se découvrent pas, les hôtes se placent à droite et les anciens en face près de l'autel.

Les gestes sont également importants : toute nourriture ou objet proposé doit se prendre de la main droite ou des deux mains, il est défendu de refuser le bol d'Airag (lait de jument fermenté) proposé à plusieurs reprise aux convives. Les mongols en boivent très souvent. Son gôut est surprenant pour une personne n'en ayant jamais bu ; les femmes sont autorisées à tremper les lèvres mais les hommes doivent boire traditionnellement les 3 bols qui leur seront proposés.